internet medias

Il y a quelques années, le monde des médias a rencontré un vrai séisme.

Il s’agit bien sĂ»r de l’arrivĂ©e d’internet.

Courant le risque de se retrouver rapidement dĂ©bordĂ©es, la presse Ă©crite, les radios et mĂŞme les tĂ©lĂ©visions ont Ă©tĂ© contraintes de se mettre au diapason de ce nouvel environnement. Il est clair que sur le web Ă  prĂ©sent, c’est Ă  une vitesse hallucinante que circulent les informations. En outre, le public ne se satisfait plus de regarder la grand-messe du vingt heures.

Effectivement, grâce au dĂ©veloppement de la technologie mobile reprĂ©sentĂ©e par les smartphones et les tablettes, l’info est maintenant accessible partout et n’importe quand. L’actualitĂ© de l’univers de la communication et des mĂ©dias est devenue le moteur du site iicg.fr.

Mieux appréhender le monde des médias constitue un challenge

que IICG vous aide Ă  relever. On trouve des sites internet qui propagent des rumeurs, d’autres qui ont pour principal but d’amuser les gens et d’autres enfin qui diffusent une information authentique. Il s’avère rĂ©ellement important de savoir les diffĂ©rencier. Il est Ă©vident que la prolifĂ©ration des outils de communication constitue une rĂ©elle chance pour les professionnels de ce secteur.

Le développement des nouveaux outils fait incontestablement le bonheur des spécialistes du secteur.

Campagnes virales, emailing…, ou alors radio et tĂ©lĂ©vision : les professionnels de la communication ont dĂ©sormais le choix entre les possibilitĂ©s proposĂ©es par internet et les supports traditionnels. Pour les experts, le dĂ©fi revient non seulement Ă  choisir le bon canal pour la bonne opĂ©ration de « com », mais aussi Ă  adapter les campagnes Ă  chaque canal. Dans la quĂŞte d’informations, internet se rĂ©vèle plus commode et rapide, cela dit les supports historiques comme la presse papier ont toujours leur mot Ă  dire.

Quelle personne imaginerait manipuler une tronçonneuse, sans avoir auparavant appris Ă  s’en servir ?

C’est exactement la mĂŞme histoire, de nos jours, avec le net.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *